Classé dans : Non classé | 4

Je ne sais pas combien il y a de Seven eleven à Bangkok, mais une chose est sûre, il y en a partout, dans toutes les rues et souvent même plusieurs par rue. J’ai lu (oui oui je me suis documentée) qu’il y en a plus de 10 000 en Thaïlande.

J’ai lu aussi que ces petits commerces sont très florissants (on parle de 10% de croissance par an depuis plus de 10 ans) et ça ne m’étonne pas. Il me semble que pour le quotidien, les thaïs n’ont besoin de rien de plus qu’un marché de quartier (il y en a dans tous les quartiers) et un Seven Eleven au coin de la rue (et il y en a presque à tous les coins de rue)

Dans ces commerces de proximités ouverts 24 heure sur 24, 365 jours par an on trouve des produits de première nécessité ; ce qu’il faut pour (en vrac) grignoter des cochonneries, boire un café, soigner sa migraine, se faire un shampooing, lutter contre les moustiques, faire une lessive, se blanchir la peau (promesse affichée par la majorité des produits cosmétiques), boire une bière (de 11 à 14h et de 17 à 22H seulement puisque la vente d’alcool est interdite le reste du temps), on trouve à peu près tout en fait et souvent dans des conditionnements minuscules

Au Seven Eleven on trouve aussi des cigarettes (cachées derrière un rideau blanc pour ne pas inciter à la consommation), des imperméables en plastique de toutes les couleurs pour les jours de déluge, des desserts aux textures improbables, une brioche au chocolat que les enfants adorent…. et je pourrai continuer longtemps parce que dans ces mini supérettes on compte quelquechose comme 3000 produits différents.

Au Seven Eleven on peut aussi payer ses factures d’électricité ou de téléphone, se faire livrer un colis, se faire préparer un plat chaud…et on peut donc faire tout ça tout près de chez soi et à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

C’est bien simple, je ne sais même plus comment on fait pour vivre sans un Seven Eleven à proximité.

Tous ceux qui ont mis un pied dans ce pays un jour se souviennent forcément de la température glaciale qui te saisit quand tu entresdans le magasin et de la sonnerie ultra stridente qui retentit à l’ouverture des portes automatiques.

En tous les cas, quand tu sais que chaque magasin reçoit une moyenne de 1261 client par jour (je suis ultra documentée je te dis) et que tu pars du principe que chaque client entré a fini par sortir le jour-même…. Nous voila à 2522 sonneries de ce type par jour minimum et là nous avons une pensée émue pour les jeunes gens (ce sont toujours des jeunes gens) qui tiennent le magasin et dont le poste de travail se trouve juste à côté de la porte.

Si tu n’as jamais entendu cette sonnerie, vas jeter une oreille par ici, et si tu te souviens de quoi je parle, je suis sûre que tu ne seras pas contre une petite piqure de rappel : écoute ça :

Au 7/11

 

Au 7/11 on trouve du pain de toutes les couleurs

 

Au 7/11 on trouve du Fanta de toutes les couleurs

 

Des desserts improbables

 

Des insectes grillés pour l’apéritif

 

Des soins à base de bave d’escargot

 

Et des trucs encore plus étonnants dont je te parlerai demain

 

4 Responses

  1. Anne Sophie

    J’adore ton article ! Il me plait enormement. Je te remercie pour ta générosité.

    • Mademoiselle d'Avignon

      Très heureuse que ça te plaise et merci pour tes retours adorables

  2. Bar Philou

    Encore une fois, merci Mumu pour toutes tes belles histoires colorées. Tu as bien fait de mettre le lien pour la sonnerie d’ouverture des portes ! j’ai eu l’impression d’y être ! merci de me permettre de partager ta vie en Thaïlande, pays que j’aime profondément. Grosses bises à partager en famille.

    • Mademoiselle d'Avignon

      Je crois que je n’oublieraI jamais cette sonnerie. Je t’embrasse aussi

Laissez un commentaire