Auto-coaching : ici et maintenant

Classé dans : Non classé | 4

Je suis faite comme ça. Alors c’est une lutte que de tenter d’agir différemment, mais c’est décidé, je vais lutter.
Il faut toujours que j’ai suffisamment d’infos, de références, de photos, de témoignages, de contre témoignages, pour m’aventurer à aborder un sujet quel qu’il soit.
On dirait que je suis en charge d’un manuel scolaire ou pire, d’un document ministériel et que la moindre bêtise mettrait le feu à toute l’Asie du Sud Est.

Le résultat, c’est que je collecte des tonnes d’infos, d’anecdotes, d’images, que ça me prend un temps fou, que ça m’enrichit certes beaucoup….mais que pendant ce temps je ne partage rien avec toi ou beaucoup trop peu de choses en tout cas. Je suis toujours en attente d’une précision ou d’une meilleure prise de vue, et quand enfin j’ai réuni presque assez d’infos pour me lancer…. bien souvent ma curiosité a déjà été happée ailleurs…. et ça recommence.

Puisqu’on est ici entre nous, j’ai une confidence à te faire : Je suis victime depuis longtemps (depuis la grande section de maternelle je pense) du fameux syndrome de l’imposteur. J’ai bien conscience qu’il y a toujours quelqu’un qui écrirait ceci mieux que moi, qui pourrait développer, expliquer, raconter cela plus intelligemment que moi, ou qui peut simplement justifier d’une plus grande expérience que la mienne.
Il me semble qu’un jour la police des impostures va débarquer chez moi avec sa grosse moustache et ses yeux méchants pour me demander les certificats tamponnés trois fois, les références certifiées conformes, les diplômes d’Etat qui m’autorisent à raconter ma vie.
Il me semble que ce jour-là je pourrais bien être démasquée et que sous ma photo dans le journal il y aura écrit : « Exercice illégal du blogging : encore une belle prise à l’international. Le SLSBD (syndicat des légitimes, des sachants, des bien-disants) exige la peine capitale»

Le syndrome de l’imposteur ça fait des trous dans l’estomac et des nuits courtes, ça t’oblige à travailler plus que tout le monde pour un résultat que tu n’es pas toujours capable de mettre en avant.
Ca nécessite (ou alors tu es mort) d’avoir un entourage rassurant, bienveillant et honnête, autant te dire que ça ne court ni les rues ni les open spaces, ces belles personnes-là.

Alors je vais m’en débarrasser (du syndrome, et pas des belles personnes hein! puisque moi j’ai eu la chance d’en rencontrer)
Je vais m’en débarrasser Ici et maintenant.
Comment ? en utilisant tranquillement les techniques de coaching qui m’ont été enseignées. Si ça t’intéresse on parlera de ça une prochaine fois.

Peut être que tu es en train de te dire que c’est bien joli tout ça mais que bon, je ferai mieux d’en venir aux faits, en te livrant une ou deux anecdotes sympas de la vie d’ici. Tu ne crois pas si bien dire.

Ce qui m’a permis prendre conscience de ça (outre le fait que vous avez été plusieurs à me rappeler gentiment à l’ordre : « ben alors ? Tu n’écris plus rien ? ») c’est que nous quittons le Laos dans quelques heures (oui oui ,nous sommes au Laos) sans t’avoir rien dit de pourquoi nous sommes là depuis trois jours, sans t’avoir montré la moindre image.

On est loin de l’engagement que j’ai pris avec toi en partant : raconter au fil des jours nos petites aventures et nos grandes découvertes. Montrer ce qui nous amuse et nous surprend. Partager des émotions, des ressentis, des états d’âme. Assumer que cette histoire est juste la notre.

Pour l’heure je décide de prendre le risque insensé de ne pas écrire de vérités universelles au bénéfice du plaisir de partager avec toi des choses vraies. Tout simplement.

Des choses peut être pas assez documentées, peut être écrites avec maladresses, peut être même mal comprises parfois, mais vraies, aussi vraies que possible puisque je les aurais vues de mes yeux vues.

Et je commence aujourd’hui

A toute à l’heure

 

4 Responses

  1. Je veux bien ta méthode pour éradiquer le syndrome de l’imposteur parce que moi il me pourchasse depuis 46 ans !

    • Mademoiselle d'Avignon

      Je teste sur moi encore quelques jours et si ça continue à marcher, c’est promis, je partage.

  2. marielle fabre

    la police des impostures :))) Oh Muriel , si elle vient, elle trouvera en toi un coffre rempli de trésors !

Laissez un commentaire