Bangkok J+10

Déjà 10 jours que nous sommes à Bangkok

Chaque jour je me dis que demain ça sera plus calme et que je trouverai le temps d’écrire. Mais chaque demain est encore plus compliqué que la veille.

D’abord il y a eu le choix de l’appartement, et toutes les complications qui sont allées avec :

  • Transfert d’argent depuis la France sur un compte thaï que nous n’avons pas et que nous aurons du mal à avoir tant que nous n’avons pas d’adresse ….. (c’est l’histoire du dragon qui se mord la queue)
  • Délai d’attente supplémentaire pour cause de travaux dans l’appartement (on n’avait qu’à en choisir un autre)
  • Déménagement de notre premier appart où il n’était pas possible de  prolonger notre séjour (ça c’était aujourd’hui)
  • Aménagement (aujourd’hui aussi heureusement) dans un second appart «temporaire» mais plus grand et plus confort que le premier. Si j’avais eu plus de temps pour écrire ces derniers jours, je n’aurai pas manqué de te raconter les affres de la vie à quatre dans 30 mètres carré (on est très heureux : personne n’a tué personne finalement).

Bref, en arrivant aujourd’hui dans notre nouveau sweet home de 80 m2,  à quelques centaines de mètres de notre futur appartement, je pensais prendre un bain avec de la mousse, aller me balader à la découverte de notre nouveau quartier et peut être même m’offrir un massage pour fêter ça (il faut bien tester les ressources environnantes)…. Sauf que ça ne s’est pas du tout passé comme ça.

Pendant que j’opérais, en taxi, le transfert d’un appartement à l’autre avec 10 valises (oui j’ai commencé à faire quelques achats pour notre future maison) et deux enfants (hyper coopératifs, je tiens à le signaler), pendant ce temps-là, Monsieur d’Avignon  consultait une avocate pour voir comment ça allait se passer pour l’obtention de nos visas. Eh bien, il semblerait que là encore rien ne va se passer simplement. Ca nous a déjà mobilisés une partie de la journée et ça ne fait que commencer.

Demain, départ à la première heure pour le lycée français. Nous espérons de toutes nos forces les convaincre de nous rédiger dans l’urgence, c’est à dire dans la journée, les documents dont nous aurons besoin, le lendemain matin à 9h00, pour notre rendez vous au service de l’immigration. Si ça ne marche pas…..je préfère ne pas penser tout de suite à ce qui se passera si ça ne marche pas.

Au joyeux programme de demain toujours, ouverture d’un compte en banque. On pensait s’éviter cette démarche mais il semble difficile d’obtenir un visa sans bloquer une certaine somme d’argent (400 ou 500 000 bahts) pendant trois mois. Je ne comprends pas comment j’ai fait, avec les milliers de choses que j’ai lues avant le départ, pour passer au travers de cette info essentielle.

Bref demain s’annonce encore plus compliqué qu’aujourd’hui et c’est dommage parce que je voudrais bien trouver le temps d’écrire les merveilles découvertes ce week end. Ça viendra.

6 Responses

  1. Nelias blancher

    Coucou mademoiselle d’Avignon ici fagolette ou plutôt Stéphanie 😂Je viens de lire ton commentaire il faut tenir le coup ma cousine est partir s’installé il y a 10 ans à Trinidad Tobago et bien sûr rien n’a était facile non plus (papiers argent 🙈)mais par contre elle n’est jamais revenu comme quoi😜 Ici à Avignon mistral et grosse chaleur et la mentalité des gens rien n’a changé 🙊
    Aller bientôt tout va rentrer dans l’ordre et on aura envie de faire comme vous ,il me tarde admirée tes belles photos 😉
    courage pour demain et pour tes enfants je croise les doigts 🤞🏻
    Bises
    Stephanie

    • Mademoiselle d'Avignon

      Oh, merci pour ces encouragement; c’est adorable

  2. barquet

    ah oui quand même!!! bon avec vous c’est toujours l’aventure c’est l’ aventure alors! Bon courage! des bises

  3. Iche agnes

    Non d un chien
    Le parcours du combattant c est de la nioniotte !!!
    Alors bon courage à vous , je prendrais bien l avion pour t aider mais un peu loin et ma collègue ferait la tête si je repars en vacances lol
    C est vrai que c est compliqué mais tu en as vu d’autres !!!!😜
    En tout cas gros bidous à vous
    Et carpe diem😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *