Quatrième raison d’aller à Tokyo : la rue

Classé dans : Non classé | 0

Je ne t’apprends rien, entre le grand tremblement de terre (celui des années 20) et les bombardements de la seconde guerre mondiale, Tokyo a été presque entièrement détruite et reconstruite. Les temples n’ont pas bougé (il paraît que ça porte malheur) mais tout autour, des immeubles modernes, puis très modernes ont remplacé la plupart des maisons en bois. La ville s’est dessinée avec les besoins de son temps : ici de belles avenues, des trottoirs très larges, de l’espace pour la végétation, là, des rues plus étroites pour des quartiers résidentiels : les logements sont petits à  Tokyo. Les carrefours peuvent être hallucinants. 3000 personnes empruntent simultanément à pieds celui de Shibuya, 300 000 personnes par jour !

Il faut voir ces milliers de personne attendre sans sourciller que le petit bonhomme passe au vert. A n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, qu’il y ait du traffic ou que la rue soit déserte, le Tokyoïte respecte le code de la route aveuglément. On est loin de Bangkok où le piéton doit s’imposer entre les voitures à ses risques et périls sous peine de ne jamais atteindre le trottoir d’en face. Loin de la France aussi ou le piéton est presque toujours prioritaire.

Et malgré ces rues immenses et surpeuplées, ce qui étonne le plus à Tokyo, c’est le silence. Des milliers de personnes, mais pas de bruit. Des chantiers qui s’engagent à ne pas dépasser un certain nombre de décibels et qui les affichent en continu. Des voitures, hybrides pour la plupart, et pas d’embouteillages, pas de Klaxon, pas de sifflets. Très peu de circulation. Impossible d’avoir une voiture à Tokyo si tu n’as pas d’emplacement pour la garer….et vu le manque de place, un parking est un vrai luxe. Parallèlement le réseau de trains et métros est tellement bien conçu qu’on peut aller presque partout, et quand ce n’est pas le cas, il reste les taxis. Des taxis au design étonnant qui semblent hérités de l’ancienne URSS…. c’est comme ça.

Propre, et même très propre (il est interdit de fumer dans la rue, il n’y a pas de poubelle mais pas un papier par terre et les chiens sont tellement chouchoutés par leurs propriétaires que jamais ils ne les quittent du regard), silencieuse, fleurie, sécure, agréable à découvrir à pieds, facile à traverser de bout en bout grâce aux transports en commun,  la ville est étonnamment… confortable

Sinon, le soir, ça clignote comme à Las Vegas, mais en beaucoup plus chic. 

Éblouissante Tokyo

Takeshita street Tokyo Japon
Takeshita street

 

Shibuya; . Tokyo Japon
Le carrefour de Shibuya

 

Les chantiers annoncent en continu les décibels qu’ils émettent

 

Taxis Tokyo Japon
Les taxis

 

Métro Tokyo Japon
Tentaculaire métro

 

Chiens Tokyo Japon
Des chiens sous bonne garde

 

Tokyo la nuit
Éblouissante Tokyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *